Wednesday 07 December 2011

And we watch by Gary Cummiskey, translated into French (Et nous regardons) by Bruno Sourdin

Et nous regardons

Et nous regardons les bébés phoques frappés à mort, un 
          coup de couteau dans l’estomac pour celui-là et le
          lait de sa mère gicle de sa bouche

Et nous regardons le ministre de l’éducation réprimender des
écoliers du quartier de Mitchells Plain à Cape Town
qui avaient écrit des poèmes sur la pauvreté et le
crime, il leur suggère plutôt de composer des odes à
Table Mountain

Et nous regardons les corps nus de ces jeunes hommes sur le
bord de la route, qui ont reçu une balle en pleine tête

Et nous regardons la femme filer à toute vitesse en hurlant
qu’elle ne peut pas comprendre pourquoi son mari a
été enlevé

Et nous regardons cette bande du township se jeter sur une
lesbienne, ça la guérira et lui apprendra à apprécier
une bite

Et nous regardons les sociétés d’aide humanitaire signer des
contrats de milliards de dollars en Afghanistan et en
Irak

Et nous regardons ce garçon de douze ans dans une chambre
d’hôpital avec les bras et les jambes arrachés

Et nous regardons dans la rue des policiers à la panse pleine
de bière frapper une pauvre vieille femme à coups
de pied

Et nous regardons la maman ivre et folle de douleur, pendant
qu’elle se faisait baiser derrière la buvette, son enfant
a été sacrifié et démembré pour confectionner le muti
le médicament de magie noire

Et nous regardons ce restaurant vietnamien qui ressemble
à un magasin d’animaux

Et nous regardons des chiens déchiqueter des singes pour le
plaisir du jeu et du fric

Et nous regardons la torture et les bastonnades perdurer
à Harare

Et nous regardons le corps mutilé retiré de la carcasse
d’une voiture piégée

Et nous regardons la fille dans l’arrière-boutique enfoncer
une aiguille à tricoter dans le vagin

Et nous regardons les chômeurs errants des parcs devenir
de plus en plus désespérés de plus en plus affamés
et de plus en plus détraqués

Et nous regardons le perroquet aux grands yeux
vides crevés avec un tournevis

Et nous regardons

(2008)


Traduit par Bruno Sourdin

No comments: